Skip to content

Les sources du malaise identitaire Québecois

Le Parti Québecois à répondu au président Sarkozy. Je retiens surtout ce passage :

Il est vrai, Monsieur le Président, que les Québécois ne seront pas appelés à revoter sur cette question dans l’avenir immédiat. Cependant, puisque rien de fondamental n’est résolu dans les rapports Québec-Canada, il n’est pas impossible que cela survienne pendant que vous présidez aux destinées de la France. Il n’est pas impossible que la démocratie québécoise ait besoin de l’appui de tous ses amis, de tous ses frères.

Le problème est surtout là. Les “querelles épuisantes” sont fondées sur des coups de force. De l’acte d’union au rapatriement de la constitution, les ententes ont toujours été imposées, politiquement ou par la force des armes selon l’époque. Loco Locass emprunte les mots de Pierre Falardeau dans la chanson Résistance pour résumer ce point.

Je ne sais plus si l’idée de souveraineté du MSA/PQ est encore la solution. Une fédération d’états peut-être ? Mais cette solution ne sera pas de simplement rentrer de rang, niant notre différence au lieu de la célébrer, sous prétexte qu’on a oublié les sources du malaise. Je m’en souviens.


Guillaume

Post a Comment

Your email is never published nor shared.